Choisir votre langue

Menu
AccueilLa FSIPLa FSIP dans la presse

Fsippress


 


 






Cheikh Omar DOURMANE : Professeur et Chef de département

d’islamologie de
la FSIP (Faculté des Sciences islamiques de Paris) participé à la série d'émissions  DÉBATS CONTRADICTOIRES sur BEUR FM aux côté Ch.Mohamed BAJRAFIL (Pour)  Abdelaali MAMOUN, et Cheikh Dhaou MESKINE (Contre)I

Emission L'ISLAM AU PRÉSENT - Beur- Fm

Mercredis 4 et 11 juin 2014 12h à 13h

Emission animée par:  Philippe ROBICHON




 

Visite de la chaine culturelle et de la Saoudienne2 à la Faculté

زيارة القناتين الثقافية والسعودية 2 للكلية و تغطية لجانب من نشاطاتها




























La FSIP participé colloque Islam et Science Organisé à rabat entre le 9 et le 12 mai 2014, représenté par son directeur (coordinateur - intervenant)

مشاركة أ. نورالدين بلحوت - مدير كلية العلوم الإسلامية…
YOUTUBE.COM







 

La FSIP -représenté par son directeur- à cette après midià l'Emission Radio Orient " Sans
transition " avec Nadia BEY" : qui a abordé  "Les questions de l'enseignement musulman
et la formation des imams" 

Cette Emission était intitulée : « Pourquoi les musulmans de France doivent-ils être des citoyens irréprochables? »

Au côté de "Anouar Kbibeche" et "Rachid Mokrane"

L'émission a mis au cœur du Débat " LA CONVENTION CITOYENNE DES MUSULMANS  DE FRANCE POUR LE VIVRE-ENSEMBLE"

téléchargeable ici :
http://www.lecfcm.fr/…/cfcm_texte_convention__version_final…

*  *  *  * 
Anouar Kbibeche, vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM) et président du Rassemblement des musulmans de France (RMF).

Noureddine BELHOUT , directeur de la Faculté Des Sciences Islamiques de Paris- FSIP

Rachid Mokrane, grand témoin

L'émission l'documentaire "Almachaa -Le routard" autour du la vie et les œuvres du Dr.Sadek SELLAM: tournée en partie à la FSIP Faculté des Sciences islamiques de Paris   le 21 juin 2014  -  voir à parir de la minute 20

بثت الجزيرة الوثائقية يوم 20 نوفمبر حلقة حصة المشاء (أنظر الدقيقة 20 ز ما بعدها) التي صورتها بين الجزائر و باريس حول حياة و أعمال صادق سلام و علاقته بمالك بن نبي
وصورت الحصة الندوة التي نشطها د.سلام يوم 21 جوان الماضي في الكلية حول : "تاريخ الإسلام في فرنسا من 1895م إلى يومنا وكذلك مراسيم حفل تكريمه من طرف الكلية نظرا لجهوده في خدمة التاريخ و الفكر الإسلامي منذ عقود.

تستضيف الحلقة صادق سلاّم الباحث والمؤرخ الجزائري ليكشف عن علاقته بأستاذه المفكر الجزائري الفذ مالك بن نبي و عن مشواره الدراسي و العلمي

Lyon Capitale
 

Créationnisme : "l'opinion publique musulmane est divisée"


Par Gregoire Nartz
Publié le 20/06/2014  à 17:00     Photo@Fady Habib CC BY 2.0 

islam



 



 


Noureddine Belhout est le directeur de la faculté des sciences islamiques
de Paris. Il était à Lyon le dimanche 15 juin pour participer à un séminaire de l'association Islam et Science, portant sur les interactions entre les religions et la science moderne. M. Belhout revient avec Lyon Capitale sur les débats dans le monde musulman entre créationnistes et évolutionnistes.

Lyon Capitale : Que dit le Coran sur la création ?

Noureddine Belhout : Le Coran parle d'une création divine des êtres vivants. Tous les croyants sont en ce sens créationnistes puisqu'ils croient en un  Dieu "créateur" qui est à l'origine de la vie.

Mais ces savants musulmans se divisent quant à la compréhension des textes coraniques et des récits prophétiques (Hadiths) qui évoquent cette création :

- Les "vrais" créationnistes (au sens scientifique du terme) considèrent que les espèces ont été façonnées directement par Dieu, et séparément les unes des autres. Il n'y a pas de place chez eux pour l'évolution.

- Les autres pensent que Dieu façonne éventuellement ses créations selon un processus évolutif (il a créé un être qu'il fait évoluer), donc pour eux les théories évolutionnistes non-darwiniennes ne contredisent en aucun cas leur croyance, car l’évolution pourrait être un choix et une voie de la création.

Comment se passe le débat sur l'évolution dans le monde musulman ?

L'opinion publique musulmane est divisée. Premièrement, une partie des musulmans est complètement indifférente à l’égard de ce sujet, notamment car la question n'a pas de conséquences sur leur quotidien.

Ensuite, les auteurs créationnistes ont toutefois beaucoup d'influence et ne cessent de gagner du terrain. Ils ont d'énormes moyens, publient des livres, donnent des conférences, entreprennent des campagnes publicitaires… : Harun Yahia est un des représentants connus de cette tendance, qui a les capacités de s'imposer auprès de l'opinion publique musulmane. Ils sont aidés par la position classique des savants musulmans, de l'école littéraliste principalement, qui est "créationniste".

Enfin, on a une partie non négligeable composée d'intellectuels, d'étudiants et de scientifiques, qui n'ont aucun problème avec l'évolution. Des sondages dans le monde musulman ont confirmé cela.

Sur le plan académique officiel, on note que 22 pays musulmans ont signés en 2006 une convention académique pour l'enseignement de la théorie de l'évolution à l'université. Mais cette signature ne concerne pas encore les pays du Maghreb et du Moyen-Orient, où la question de l’évolution est une affaire classée ou n’est pas d'actualité.

Néanmoins, le débat continue dans les milieux intellectuels et estudiantins.

Quelle est la position la plus enseignée dans les institutions, écoles et  mosquées françaises ? Est-ce que les imams se positionnent ?

La diversité des opinions des imams de la communauté musulmane française est à l'image de celle-ci : plurielle, comme la société française. La position de l'imam diffère selon les origines et sa formation, notamment théologique. Les créationnistes au sens strict du terme restent quand même majoritaires. Et cette affaire suscite beaucoup de questionnements et de débats, surtout chez les jeunes musulmans. Ils restent souvent perplexes entre l’enseignement public et ce qu’ils apprennent à travers les sources d’informations communautaires  (sites web, cours dans les écoles confessionnelles…).J

Page 1 sur 2

Le guide de l'étudiant

Le guide de l'étudiant est disponible.

Télécharger

Dossier d'inscription

Le dossier d'inscription pour la rentrée est disponible.

Télécharger

Nos partenaires

Voir plus...

    

  

            

  

  

   

Faites un don

  • Devises:
  • montant:
Go to top